17 arbres vont être abattus, notamment certains marronniers, plantés dans les années 50, qui ont contracté le champignon de « la mineuse du marronnier ». Les arbres remarquables (oranger des Osages, magnolias) seront maintenus. Mais le projet agrandit les espaces pour le végétal et les déambulations piétonnes : l’emprise du jardin passe de 2700 m² à 3500m². La qualité d’îlot de fraicheur du jardin est améliorée, avec 45 nouveaux arbres plantés.

Contrairement à ce qu’affirme la pétition lancée par Bordeaux Ecolo Blog, le réaménagement de la place va donc bien améliorer -et non pas détériorer- la qualité écologique de la place.

Depuis 2011, l’association SOS Place Gambetta, forte de ses 200 adhérents, défend une place historique qui était oubliée : les élus disaient en 2010 « Place Saint-Michel, dernière place historique à Bordeaux à être rénovée ». Et Gambetta alors ? Forte place donnée au trafic routier, bassins d’eaux qui croupissent, vieillissement des mobiliers urbains…

Depuis sa création, l’association s’est fait écouter. En concertation avec les riverains et les commerçants, un beau projet est attendu à l’horizon 2020. Certains rêvaient d’avoir une place minérale, mais ce n’est pas ce qui a été retenu et l’on peut s’en réjouir.  C’est une place-jardin qu’a conçu l’agence West 8, validée par la ville, la métropole, a’Urba, et l’association SOS Place Gambetta.

L’association SOS Place Gambetta tient à remercier la Ville et l’agence West 8 pour le travail remarquable qui a été mené.

un marronnier malade