L’intensification de la circulation, la croissance exponentielle des flux de population transitant par la place, et le déficit de comportement citoyen génèrent des nuisances quotidiennes qui rendent ce site magnifique quelque peu inhospitalier.

  • Les rares espaces libres sont utilisés comme parking pour les motos et les scooters
  • Malgré les déclarations de Vélo-Cité, on note une déréglementation complète de la circulation des vélos qui utilisent les trottoirs et les passages piétons déjà très encombrés
  • On observe également la prolifération des chiens qui font leurs besoins dans le jardin central et sur les trottoirs sans que les propriétaires les ramassent…
  • Toutes ces anomalies participent à la destruction du lien social qui existait auparavant sur cette place. Les mamans ne viennent plus y faire jouer leurs enfants, les anciens ne viennent plus lire leur journal sur les bancs, les Bordelais ne viennent plus s’y promener et faire leurs courses. La mixité a disparu et la population est essentiellement représentée par des passagers en transit (16000 par jour).

Réseaux sociaux

Rejoindre l’association